Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2018-12-03T06:35:00+01:00

Article venant compléter mon article du lundi : lien ci dessous

Publié par Florence

Le cerveau ne comprend pas les formulations négatives. Lorsque vous lui demandez faire une action avec une formulation négative, le cerveau va simplement supprimer la négation. Et vous offrir la représentation et l’énergie pour faire l’action dont vous ne voulez pas !

La formulation négative
Prenons un exemple tout simple : « Ne regarde pas tes mains ». Le cerveau va retenir le verbe « regarder » et l’objet « mains », et il va envoyer à la personne une représentation d’elle-même en train de regarder ses mains. Tout juste ce que vous ne deviez pas faire ! Quand vous utilisez une formulation négative, votre cerveau va tout simplement omettre la négation et entendre cette phrase au sens d’une affirmation positive.

L’impact de la représentation mentale
Encore un autre exemple : « Ne te gratte pas le nez ». Avez-vous ressenti une petite envie, peut-être même une envie irrésistible de vous gratter le nez ? 

Si oui, c’est que vous êtes en train de faire l’expérience qu’une représentation mentale n’est pas simplement une image inanimée. Cette image contient les informations sensorielles que l’action génèrera. Car oui, le cerveau ne fait pas de distinction entre ce qu’il imagine et ce qu’il vit. Votre cerveau vit dans le présent.

L’impact dans l’éducation des enfants
Imaginez maintenant les implications que cela donne dans l’éducation des enfants avec des messages comme « Ne fais pas de bêtises ». Mmm, comment voulez-vous qu’ils résistent à cette demande ? 

Ou bien encore, « Ne va pas te coucher sans t’être lavé les dents ». L’enfant aura l’impression que ses dents sont propres puisque son cerveau aura déjà vécu l’action de « laver » « dents ».

Passons sur le plan professionnel
Dans les formulations commerciales on entend ou on lit bien souvent cette phrase : « N’hésitez pas à me contacter ». Autant dire aux clients que l’on ne veut plus avoir de leurs nouvelles. 

Encore un exemple fréquent dans le management : « N’oublie pas de faire ceci ou cela ». En utilisant cette formulation, vous avez peu de chance que votre interlocuteur se souvienne de votre demande.

Qu’en est-il pour la sphère intime ? 
Les phrases de réconfort ont souvent un effet inverse quand elles sont utilisées avec une formulation négative. Ressentez la phrase « Ne t’inquiète pas » ou encore « Ne stresse pas ». Votre cerveau va libérer du cortisol pour vous satisfaire. 

Mais il y a aussi nos prières à une entité supérieure. Les demandes comme « je ne veux plus souffrir ». Le cerveau va retenir « vouloir » et « souffrir », c’est comme si vous lui demandiez encore un peu plus de souffrance supplémentaire dans votre vie. Optez pour une phrase du type : « Je me sens de plus en plus heureux ».

Avec de l’entraînement, vous pourrez facilement mettre votre cerveau au service de vos besoins, désirs et objectifs de vie. Dès que vous vous entendez utiliser une formulation négative, reformulez votre phrase positivement. Vous verrez, c’est rigolo à faire et surtout cela va amener de grands changements dans votre vie. 

La pensée est créatrice alors formuler en priorité ce que vous voulez plutôt que de concentrer votre attention sur ce que vous voulez éviter. 

Mais le plus important : surtout NE partagez PAS cet article !

Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog